les soeurs ne porteront pas de grands flambeaux qui jettent un jour brillant sur l’Eglise, mais elles porteront de petites lampes ...

Accueil > Espace création et partage > Le cri du papillon

Le cri du papillon

Dernier ajout : 12 décembre 2013.

AVEZ-VOUS DÉJÀ ENTENDU LE CRI D’UN PAPILLON ?

Drôle de question me direz-vous !
Pourtant, ce cri que nous n’entendons pas, ne ressemble t-il pas à tous ces cris sourds : de souffrance, de révolte, d’espérance, que nous poussons nous-mêmes et qui nous semblent si peu entendus.
Tout au long de notre vie nous sommes confrontés à ces cris "silencieux" qui pourtant en disent long sur la difficile vie humaine.

Cette Rubrique est dédiée à ces cris intérieurs ; de joie, de peine, d’incompréhension, de confiance… . Ainsi, ensemble, nous pourrons peut-être apprendre à écouter « le Cri du Papillon » !

A lire :

  • Naufrage

    « la poésie habille le réel sans le dissimuler, et le rend comestible s’il devient impossible »
    Geneviève...
    Prenant prétexte de ton goût pour le bord de la mer,
    les mots me sont venus de comparer nos familles
    à de petites flottilles qui voguent depuis longtemps...
    Ces mots sont mis en vers : (...)

  • Qu’allons-nous faire de nos cent ans ?

    Au cours d’une formation, j’ai visionné l’enregistrement d’une émission diffusée sur FR3. Le titre de l’émission était : Qu’allons-nous faire de nos 100 ans ?
    Toutes les personnes qui étaient représentées et interviewées étaient pleines de dynamisme, bien vivantes et très actives. Toutes rayonnaient le (...)

  • La dignité d’un homme reconnue

    Soeur Marie Bosco, de la Compagnie de Sainte Ursule de Fribourg vit dans une communauté insérrée dans un quartier de la ville deGenève. Elle raconte :
    « Salut ma soeur » ! c’est ainsi qu’il m’appelait de la rue, de sa fenêtre, ou lorsqu’il venait frapper à la porte de la communauté pour demander le lui (...)

  • "Rumeur de vacances"

    Une incroyable rumeur est en train de se répandre aux quatre coins de l’hexagone (étonnante image qu’un hexagone qui aurait quatre coins, mais bon !).
    Je disais donc mon étonnement grandissant d’entendre, de clocher en chapelle, d’église en monastère et jusqu’au coeur des maisons, la rumeur selon (...)

  • J’ai rencontré un visage humain de l’Eglise

    Les mots qui suivent ont été prononcés par le curé d’une paroisse lors de l’enterrement d’une personne qui ne « pratiquait » pas. Les participants à cette célébration étaient nombreux à cause de la personnalité et des responsabilités de Geneviève, mais se situaient de façon très diverse au niveau de la foi (...)

0 | 5 | 10