les soeurs ne porteront pas de grands flambeaux qui jettent un jour brillant sur l’Eglise, mais elles porteront de petites lampes ...

Accueil > Espace prière > Retraites en ligne > Archives > Carême 2014 > Carême 2014 - 4ème étape

Carême 2014 - 4ème étape

TENDRESSE DE JESUS POUR SON PERE

Luc est le seul évangéliste qui n’aie pas connu le Christ. Il s’est informé avec soin de la tradition des premiers témoins. Il montre le plus souvent Jésus en prière et nous révèle la relation intime qui lie Jésus à son Père.
Le texte que nous allons prier suit le retour des soixante douze disciples réjouis parce que les esprits mauvais leur étaient soumis.
Le Christ les invite à se réjouir parce que leurs noms sont inscrits dans le cœur de Dieu.

A ce moment, Jésus exulta de joie sous l’action de l’Esprit Saint, et il dit : « Père, Seigneur du ciel et de la terre, je proclame ta louange : ce que tu as caché aux sages et aux savants, tu l’as révélé aux tout-petits. Oui, Père, tu l’as voulu ainsi dans ta bonté.
Tout m’a été confié par mon Père ; personne ne connaît qui est le Fils, sinon le Père, et personne ne connaît qui est le Père, sinon le Fils et celui à qui le Fils veut le révéler. »
Puis il se tourna vers ses disciples et leur dit en particulier : « Heureux les yeux qui voient ce que vous voyez !
Luc 10, 21-23

  • J’observe Jésus, son Père et l’Esprit Saint : une Trinité d’Amour.
  • Je regarde ce qui se vit entre eux : « Jésus exulta de joie », … il parle à son Père, il proclame sa louange…
  • A la suite de sa prière, Jésus se tourne vers ses disciples et leur révèle sa véritable identité : Homme et Dieu.

Je contemple Jésus devant son Père et je prends toute la mesure de sa prière, je l’entends prier, je considère cette relation intime, filiale, harmonieuse.

« Ce que tu as caché aux sages et aux savants, tu l’as révélé aux tout-petits ».
Jésus appelle chacun d’entre nous à être ce "tout-petit" pour entrer en communion avec son Père.
« Heureux les yeux qui voient ce que vous voyez ».
Jésus associe ses disciples et à travers eux l’humanité entière à vivre dans l‘intimité avec son Père, notre Père.

  • A la suite de Jésus avec la force de son Esprit, je me tourne vers le Père.
  • Je regarde ce qui, dans ma vie, a besoin d’être dépouillé , d’être désencombré, d’être allégé pour faire place à « ce tout-petit » dont nous parle le Seigneur.
  • J’ouvre les yeux sur tout ce qui aujourd’hui est présence de Dieu dans le monde et autour de moi.

Jésus me voici devant Toi
Tout simplement dans le silence,
Rien n’est plus important pour moi
Que d’habiter en ta présence.
 
Avec des larmes dans les yeux
Ou plein de joie sur le visage,
Des projets fous ou dangereux
Un cœur qui recherche un rivage.
 
Avec l’orage ou le ciel bleu
Avec ce monde et ses naufrages,
Ceux qui te prient ou bien tous ceux
Qui restent sourds à ton message.
 
Quand viendra-t-il ton jour mon Dieu
Où j’apercevrai ton visage,
Tu seras là, c’est merveilleux
Les bras ouverts sur mon passage.

Jean-Claude Gianadda<br<

Seigneur mets en moi le désir d’entrer dans la louange, de chanter la gloire de ton nom, de te bénir sans demande particulière. Être là devant toi.