les soeurs ne porteront pas de grands flambeaux qui jettent un jour brillant sur l’Eglise, mais elles porteront de petites lampes ...

Accueil > Espace prière > Retraites en ligne > Archives > Carême 2015 > Carême 2015 - 6ème étape

Carême 2015 - 6ème étape

PASSER DE L’ÉMOTION A LA FOI

Les Actes débutent avec l’Ascension suivie de la Pentecôte. Ils relatent les débuts de l’Église primitive qui se constitue autour des Apôtres à Jérusalem. Elle se répandit ensuite en Judée, Galilée et Samarie . L’auteur s’adresse avant tout à un public chrétien. Quarante jours depuis la Résurrection, quarante jours pendant lesquels Jésus se rend visible aux disciples.
Ce récit nous apprend le retour définitif de Jésus vers son Père et annonce la venue de l’Esprit Saint.

« Ainsi réunis, les Apôtres l’interrogeaient : « Seigneur, est-ce maintenant le temps où tu vas rétablir le royaume pour Israël ? »
Jésus leur répondit : « Il ne vous appartient pas de connaître les temps et les moments que le Père a fixés de sa propre autorité. Mais vous allez recevoir une force quand le Saint-Esprit viendra sur vous ; vous serez alors mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée et la Samarie, et jusqu’aux extrémités de la terre. »
Après ces paroles, tandis que les Apôtres le regardaient, il s’éleva, et une nuée* vint le soustraire à leurs yeux.
Et comme ils fixaient encore le ciel où Jésus s’en allait, voici que, devant eux, se tenaient deux hommes en vêtements blancs, qui leur dirent : « Galiléens, pourquoi restez-vous là à regarder vers le ciel ? Ce Jésus qui a été enlevé au ciel d’auprès de vous, viendra de la même manière que vous l’avez vu s’en aller vers le ciel. »
Alors, ils retournèrent à Jérusalem depuis le lieu-dit « Mont des Oliviers » qui en est proche, – la distance de marche ne dépasse pas ce qui est permis le jour du sabbat.
À leur arrivée, ils montèrent dans la chambre haute où ils se tenaient habituellement ; c’était Pierre, Jean, Jacques et André, Philippe et Thomas, Barthélemy et Matthieu, Jacques fils d’Alphée, Simon le Zélote, et Jude fils de Jacques.
Tous, d’un même cœur, étaient assidus à la prière, avec des femmes, avec Marie la mère de Jésus, et avec ses frères.
Actes des apôtres 1,6-14

*La nuée : Symbole de la présence de Dieu dans la Bible

Trois lieux : le mont des Oliviers, le chemin vers Jérusalem, la chambre haute.
Trois mouvements : la proximité, le départ de Jésus, et le besoin de se réunir.

Les disciples s’interrogent :

Après la Résurrection les disciples sont toujours dans le questionnement de la véritable mission de Jésus. Entendre la réponse de Jésus qui les déplace.

Vision et promesse :

Il n’est pas question de travailler à la restauration du royaume d’Israël mais de rendre témoignage du Christ-Jésus, Fils de Dieu, leur donne la force de l’Esprit.

La première Église :

Ils éprouvent le besoin de se regrouper, dans un lieu à l’écart pour prier ensemble. C’est déjà l’Église.

Pour moi aujourd’hui 

  • Jésus m’invite à passer de mes questionnements à la confiance en Lui , en son Esprit Saint : force et compagnon de route.

Quand le découragement prend le dessus, je me rappelle la promesse de Jésus : « vous allez recevoir une force quand l’Esprit Saint viendra sur vous. »

EN ECHO

Il descend du ciel :
il a rendez-vous avec l’humanité,
avec Marie, avec les bergers et les mages,
avec les Douze, les pauvres, les pécheurs,
avec chacun de nous.

Il marche sur les chemins de Palestine,
sur l’eau du lac,
à travers les champs de blé
dans la vallée du Cédron :
il a rendez-vous avec l’enfant prodigue
et la brebis perdue ; avec nous, avec moi.

Il monte à Jérusalem,
la ville qui tue les prophètes :
il a rendez-vous avec Judas,
avec Hérode et Ponce-Pilate,
rendez-vous avec la mort ; la sienne, la mienne.
Il descend aux Enfers :
il a rendez-vous depuis toujours avec Adam,
et avec moi, pour qu’il me prenne la main.

Il monte au ciel :
il a rendez-vous avec son Père dans l’Esprit,
avec les Anges et les Archanges,
avec Abraham et David,
avec Moïse, Elie et Jean-Baptiste.
Il me prépare une place.

Didier Rimaud « Route Pascale »,
A force de colombe – Chants et poèmes, Paris, 1