les soeurs ne porteront pas de grands flambeaux qui jettent un jour brillant sur l’Eglise, mais elles porteront de petites lampes ...

Accueil > Espace prière > Textes pour prier > Entrer en prière avec Anne de Xainctonge

Entrer en prière avec Anne de Xainctonge

Une visite à quelqu’un que l’on aime, n’est ce pas un moment qui prend tout le coeur, un moment que l’on attend, un moment que l’on prépare ?
Les rencontres avec le Seigneur peuvent avoir ce goût et cette intensité, ce bonheur.
Aussi les spirituels comme Ignace de Loyola et bien d’autres, proposent un chemin d’entrée en prière pour qu’elle donne tout son fruit.
Tout d’abord, se préparer à la prière, puis, lentement, avec respect, saluer le Seigneur de nos vies que l’on va rencontrer.
Lui faire part, alors, avec confiance de nos demandes.
Rester près de Lui, l’écouter, le regarder comme on peut faire avec un ami.
Et quand le temps est venu, terminer sa prière comme on prend le soin de quitter son ami, de lui dire au revoir.

Anne de Xainctonge fondatrice de la Compagnie de Sainte Ursule, nous donne ses mots.
Laissons-nous conduire, entrons avec elle dans ce chemin où le Seigneur lui même nous attend.

----Commencer la prière en faisant un geste : une prosternation, un signe de croix...

« Notre Seigneur étant arrivé en la maison de mon âme, je lui fais une humble révérence intérieure. »

Se mettre en présence du Seigneur qui m’attend, m’accueille.

« Je l’embrasse avec les bras de mon affection et, en le saluant, je Lui dis :
Vous êtes le très bien-venu, mon Seigneur et mon Dieu.
Après, je lui présente mon coeur pour en faire son siège. » [1]

Demander au Seigneur ce que je désire, en fonction de l’étape où j’en suis.

« M’étant mise là auprès de Lui,
je Le regarde comme mon médecin, lui présentant toutes les infirmités de mon âme, je Lui demande quelques remèdes pour la tirer du lieu de ses imperfections dans lesquelles il y a longtemps qu’elle est arrêtée.
Secondement, je Le regarde comme mon Père et avec la plus grande confiance qu’il est posssible,
je Lui demande toutes les choses nécessaires et nommément les vertus [2] dans lesquelles Il lui plaît que je m’exerce à son imitation.
Ensuite, je Le regarde comme mon époux et avec des affections d’amour, je lui promets fidélité, me voulant unir étroitement avec Lui et ne m’en jamais séparer. »

Terminer sa prière en parlant au Seigneur, comme un ami parle à son ami :

« Et toute la journée, je tâche de ne guère sortir de mon intérieur afin de laisser Notre Seigneur tout seul,
je l’entretiens parmi le jour, exerçant des actes de foi, d’espérance et de charité. »

Anne de Xainctonge
Les Instructions aux novices

Notes

[1sa demeure

[2disposition à faire le bien