les soeurs ne porteront pas de grands flambeaux qui jettent un jour brillant sur l’Eglise, mais elles porteront de petites lampes ...

Accueil > Qui sommes-nous ? > Présentation > Espérance

Espérance

Pendant dix longues années, Anne de Xainctonge endura les pires tourments pour commencer la petite Compagnie de Sainte Ursule qui ferait « connaître et aimer » Jésus Christ.
Alors, l’espérance, on peut dire qu’elle l’avait chevillée au corps ! Ses mots peuvent nous rejoindre aujourd’hui,dans les moments, les situations que nous vivons où tout semble perdu... A nous non plus, Il ne manquera jamais.


«  Pour l’Espérance, elle voulait qu’elle nous portât
à nous abandonner à Dieu sans réserve,
dans les choses même les plus désespérées,
puisque c’est dans ce temps que Dieu exauce.
Elle assurait qu’Il ne lui avait jamais manqué.

Elle excitait aussi à l’amour tendre et fort,
disant qu’il fallait aimer et bénir le Seigneur en tout,
avec les anges dans la prospérité,
et avec Job, dans l’épreuve et l’adversité. »

Recueil de plusieurs Choses 1696