les soeurs ne porteront pas de grands flambeaux qui jettent un jour brillant sur l’Eglise, mais elles porteront de petites lampes ...

Accueil > Espace création et partage > Expression et création > En couleurs > Femme ! Que regardes-tu ?

Femme ! Que regardes-tu ?

— Femme ! Que regardes-tu ?
— Je regarde mes mains

— Il n’y a rien dans tes mains, elles sont vides !
— Oui elles sont vides. Vides de toutes possessions, vides de toutes violences.
Elles sont, comme un écrin ouvert vers le ciel, prêtes à recueillir les gouttes de Sa rosée. Goutte après goutte elles se laissent emplir. Pauvre coupe de chair et de sang où ruisselle l’eau pure.

— Que regardes-tu, d’où vient cette blessure ?
— L’eau qui ruisselle creuse, chaque jour davantage, les lignes de la Vie sculptées en pleurs et en rires.
Elles deviennent alors « Parole » pour ceux qui sont sans voix, creuset où l’on cherche à enfouir ses blessures.
J’ai accueilli la vie dans le creux de mes mains jusqu’à devenir source pour celui qui à soif.

— Femme ! Que regardes-tu ?
— Je ne regarde pas, j’écoute. J’écoute mes mains, elles entendent battre ton coeur.

Brice
(texte et sculpture)