les soeurs ne porteront pas de grands flambeaux qui jettent un jour brillant sur l’Eglise, mais elles porteront de petites lampes ...

Accueil > Espace création et partage > Expression et création > En mots > Femme déchirée

Femme déchirée

Tu es femme et tu es déchirée
Tu es déchirée et pourtant debout.
Tu portes la vie et tu es admirée
Tu te donnes jusqu’au bout.

En toi la vie prend racine
Avec toi la vie s’épanouit
Par toi l’avenir se dessine
Tu tires ce monde de la nuit.

Ton regard oriente notre désir
Ton désir de paix nourrit notre prière
Femme au visage jeune
Femme déchirée mais debout.


Image de Doris Klein, CSA


Avec cette image entre les mains, des sœurs ont partagé des expériences et formulé ces prières  :


Seigneur, cette image évoque en nous les déchirures du monde, en particulier celles des femmes atteintes et traversées dans leur dignité : dans les guerres, les violences conjugales, la prostitution, les tortures, les viols…
Ces femmes restent debout, le regard tourné vers l’avenir. Seigneur, nous te les présentons.
Nous te présentons aussi notre vie de femmes consacrées : qu’à leur suite, nous soyons des femmes qui transmettent la vie et luttent pour la sauvegarder.


Marie, c’est par toi que nous faisons passer notre prière vers le Père.
Nous te confions toutes ces femmes qui vivent détresses, blessures profondes, angoisses de la vie, souffrances morales, méprisées, rejetées, écartelées.
Nous te prions : que chacune trouve sa place, sa liberté et regarde vers la source jaillissante qui est le Christ.
Que nous marchions les yeux tournés vers la vie, tournées vers l’avenir.


Seigneur,nous te prions avec toutes ces femmes qui continuent à donner la vie coûte que coûte, toutes ces femmes qui osent, qui luttent pour la vie.

Nous te rendons grâce pour les flammes d’espérance qui jaillissent de toutes ces conditions de violence.


Pardon, Seigneur, de contribuer par notre indifférence et notre silence à toutes les détresses de notre monde spécialement celles subies par les femmes.

Nous te rendons grâce pour tous ceux et celles qui dans l’ombre, dans les associations, luttent au péril de leur vie pour construire un monde meilleur.


Sois béni Père,

D’avoir créé la femme à ton image,

La femme qui continue à donner la vie,

Tournée vers l’avenir, dans ce monde déchiré.

Elle nous dit que la vie est plus forte que la mort.

C’est son cri d’espérance…


Seigneur,
Tu es à l’origine de toute création,
Tu as tout créé avec amour pour que nous puissions
te chercher et te trouver à travers ombres et lumières.
Tu comptes sur nous pour découvrir ta beauté
et que nous puissions à notre tour devenir créateurs.
Tu nous fais confiance.

Femme du monde …
Femme debout…

Au-delà même du monde…
Un monde au quart taché de la nuit des violences…
Femme traversée par l’échancrure qui déchire le monde et son au-delà…

Femme blessée dans ton corps…
Femme à l’oreille attentive
Au regard qui porte loin…
Plus large que ton monde.
Couverte d’un manteau « innocence et sang »
Ta main retient la cruche…

Où est ta soif ?
Sereine et décidée, tu te tiens à l’écoute, en attente…

Tu es une image de la vie ! De l’audace qui porte des naissances !
Béni soit Celui qui t’a fait devenir !
Oui, béni sois-tu Seigneur d’avoir osé la créer : VIE !