les soeurs ne porteront pas de grands flambeaux qui jettent un jour brillant sur l’Eglise, mais elles porteront de petites lampes ...

Accueil > Espace prière > Retraites en ligne > Archives > Avent 2014 > Le Seigneur lui-même vous donnera un signe...

Le Seigneur lui-même vous donnera un signe...

J 2 - Avent 2014

Acaz roi de Juda est en position de faiblesse. Il est attaqué par le Royaume du Nord, Israël, et par la Syrie voisine. De plus, il a tué son propre fils. S’il perd la guerre, sa dynastie va s’éteindre. Pour éviter ce triste sort, le roi Acaz demande à un roi lointain, le roi d’Assyrie, de le délivrer du danger.
Pendant que la réponse se fait attendre, le messager de Dieu, Isaïe, arrive avec une promesse de Dieu applicable dans un très proche futur. Le roi aura un fils, et le nom de ce fils (Emmanuel, Dieu-avec-nous) sera un mémorial permanent de l’aide divine.

Le Seigneur parla encore ainsi au roi Acaz :
« Demande pour toi un signe de la part du Seigneur ton Dieu, au fond du séjour des morts ou sur les sommets, là-haut. »
Acaz répondit : « Non, je n’en demanderai pas, je ne mettrai pas le Seigneur à l’épreuve. »
Isaïe dit alors : « Écoutez, maison de David ! Il ne vous suffit donc pas de fatiguer les hommes : il faut encore que vous fatiguiez mon Dieu !
C’est pourquoi le Seigneur lui-même vous donnera un signe : Voici que la vierge est enceinte, elle enfantera un fils, qu’elle appellera Emmanuel (c’est-à-dire : Dieu-avec-nous).
De crème et de miel il se nourrira, jusqu’à ce qu’il sache rejeter le mal et choisir le bien.
Isaïe 7 – 10-15

Je me présente au Seigneur tel (le) que je suis avec tout le poids de ma faiblesse,
J’imagine la scène : un contexte politique difficile, un roi dans la déroute...,
Je peux demander au Seigneur de faire, comme le roi Acaz, l’expérience de sa visite.

J’entends la proposition faite à Acaz... et la réponse d’Acaz qui n’est pas ajustée au désir de Dieu : Quelle image de Dieu a le roi Acaz ?

Dieu promet éternellement la vie et Il la donne.
L’amour présent au jour de la création continue de s’incarner : l’enfant est nommé Emmanuel « Dieu avec nous ».

  • Je revisite quelques événements de ma vie et je prends le temps d’y reconnaître les passages du Seigneur.

Hymne à la Vierge Marie 8 septembre (Nativité de Marie) : La terre desséchée

Tressaille de joie :
une source jaillit,
transparence nouvelle
où notre humanité
retrouve son visage.

R/ Source pure, Vierge Marie,
 avec toi l’espérance renaît.

Ton chant d’humilité
annonce le Serviteur.
Ta fraîcheur nous laisse pressentir
les fleuves d’eau vive.
Ta course nous entraîne
vers l’océan de la vie.