les soeurs ne porteront pas de grands flambeaux qui jettent un jour brillant sur l’Eglise, mais elles porteront de petites lampes ...

Accueil > Espace prière > Textes pour prier > Prier avec la multiplication des pains

Prier avec la multiplication des pains


La mutiplication des pains

Jésus s’en alla de l’autre côté de la mer de Galilée ou de Tibériade.
Une grande foule le suivait, à la vue des signes qui’il opérait sur les malades.
Jésus gravit la montagne et là, il s’assit avec ses disciples.
Or, la Pâque, la fête des Juifs, était proche. Levant alors les yeux et voyant qu’une grande foule venait à lui, Jésus dit à Philippe : « Où achèterons-nous des pains pour que mangent ces gens » ?
Il disait cela pour le mettre à l’épreuve, car lui-même savait ce qu’il allait faire.
Philippe lui répondit : « Deux cent deniers de pain ne suffisent pas pour que chacun en reçoive un petit morceau ».
Un de ses disciples, André, le frère de Simon-Pierre, lui dit : « Il y a ici un enfant, qui a cinq pains d’orge et deux poissons ; mais qu’est ce que cela pour tant de monde ? »
Jésus leur dit :« Faites s’étendre les gens ». Il y avait beaucoup d’herbe en ce lieu. Ils s’étendirent donc, au nombre d’environ cinq mille hommes. Alors Jésus prit les pains et , ayant rendu grâces, il les distribua aux convives, de même aussi pour les poissons, autant qu’ils en voulaient.

Evangile selon Saint Jean chap 6 versets 1 à 11


Pour prier

Je me mets en présence du Dieu tout aimant, présent à la vie des hommes, à la mienne. Son amour me devance, Il m’attend.
Je m’offre à sa présence.

Jésus vit une grande foule qui venait à lui.
Je viens avec tout ce que je porte, mes maladies, mes peines, mes joies...

Jésus voit les besoins des hommes. Jésus se préoccupe du bonheur des hommes, il se soucie de la vie des hommes, de ma vie.

Comment pourrions-nous acheter du pain pour qu’ils aient à manger ?.
J’écoute Jésus. C’est Lui qui nous questionne, qui nous demande de regarder la faim des hommes et leurs besoins même les plus ordinaires, « terre à terre ». Il n’est pas un Dieu lointain, dans les nuages. Il nous ramène à notre vie humaine quotidienne. Aimer...c’est là un humble service quotidien.

Il y a un jeune garçon qui a 5 pains d’orge et 2 poissons. Qu’est ce que cela pour tant de monde ?.
Je laisse résonner en moi l’immense disproportion : 5 pains..2 poissons...5000 hommes...

Jésus prit les pains, et ayant rendu grâce il les distribua aux convives autant qu’ils en voulaient.
Rendre grâce. Dieu donne en abondance, à chacun suivant son désir, suivant mon désir.
Jésus s’offre pour nourrir la faim des hommes : se nourrir de Dieu, pain de vie pour toujours. Il s’offre pour être pain de ma vie.

Je lui dis avec mes mots ce que je désire vivre avec Lui...