les soeurs ne porteront pas de grands flambeaux qui jettent un jour brillant sur l’Eglise, mais elles porteront de petites lampes ...

Accueil > Espace prière > Retraites en ligne > Carême 2017 > Dieu nous dit qui Il est.

Dieu nous dit qui Il est.

Carême 2017 - Étape 1 - Mercredi des Cendres

Joël est un prophète du royaume du sud, royaume de Juda. Le livre est très court. La date de cet écrit n’est pas connue avec certitude mais son message est intemporel. Dans cet extrait, le Seigneur appelle son peuple à une conversion du cœur dont le jeûne et la prière seront les signes.


Et maintenant – oracle* du Seigneur – revenez à moi de tout votre cœur, dans le jeûne, les larmes et le deuil ! Déchirez vos cœurs et non pas vos vêtements, et revenez au Seigneur votre Dieu, car il est tendre et miséricordieux, lent à la colère et plein d’amour, renonçant au châtiment. Qui sait ? Il pourrait revenir, il pourrait renoncer au châtiment, et laisser derrière lui sa bénédiction : alors, vous pourrez présenter offrandes et libations au Seigneur votre Dieu. Sonnez du cor dans Sion : prescrivez un jeûne sacré, annoncez une fête solennelle, réunissez le peuple, tenez une assemblée sainte, rassemblez les anciens, réunissez petits enfants et nourrissons ! Que le jeune époux sorte de sa maison, que la jeune mariée quitte sa chambre ! Entre le portail et l’autel, les prêtres, serviteurs du Seigneur, iront pleurer et diront : « Pitié, Seigneur, pour ton peuple, n’expose pas ceux qui t’appartiennent à l’insulte et aux moqueries des païens ! Faudra-t-il qu’on dise : “Où donc est leur Dieu ?” »
Et le Seigneur s’est ému en faveur de son pays, il a eu pitié de son peuple.

Joël 2,12-18

*Oracle : façon solennelle avec laquelle Dieu s’adresse à son peuple.


Avant toute prière, je me prépare à cette rencontre avec le Seigneur. Je m’incline doucement vers Lui. C’est mon corps et mon cœur qui exprime le respect.




- Je regarde un Dieu « tendre et miséricordieux ». Il « s’est ému, il a eu pitié de son peuple »
- Le message du Seigneur est pour tout le peuple : les anciens, les petits enfants et nourrissons, le jeune époux, la jeune mariée, les prêtres… et moi aujourd’hui.



- Je laisse résonner en moi : « revenez »
- « Une fête solennelle », « une assemblée sainte »… je ne suis pas seul(e) dans ce processus de réconciliation.


Je peux demander à l’Esprit de reconnaître en moi et autour de moi, les marques de la tendresse de Dieu.



Autre texte :

Revenez à Moi de tout votre coeur, car Je suis un Dieu de tendresse


Voici maintenant le temps favorable,
Déchirez votre cœur et non vos vêtements,
Pour ne pas recevoir en vain la grâce du pardon


Voici maintenant le jour du Salut
Convoquez l’assemblée du Peuple devant le Seigneur
Qui sait ? S’Il revenait et nous comblait de sa miséricorde ?


Voici maintenant le temps du pardon
Laissez-vous réconciliez avec Dieu dans le Christ ;
Lui qui est sans péché, Dieu L’a fait péché pour nous


Voici maintenant le temps de la supplication
Priez Dieu, votre Père, qui est là, dans le secret,
Et votre Père exaucera les désirs de votre cœur.


Voici maintenant le temps de la pénitence,
Quand tu jeûnes, parfume-toi la tête,
Et la joie du Seigneur resplendira sur ton visage


Voici maintenant le temps de la miséricorde ;
Ouvre ton cœur au pauvre et partage ton pain,
Et Dieu te comblera de la douceur de sa bénédiction


Gloire à Toi notre Père qui nous ouvres un Jour nouveau,
Pour que nous entrions avec ton Fils au lieu de ton repos,
Dans le pardon de l’Esprit qui vient tourner notre cœur vers Toi.

Paroles : Frère Jean-Philippe Revel, Frère Daniel Bourgeois,
Musique : Père André Gouzes o.p



Pour vivre pleinement ce temps de prière, n’hésitez pas à vous reporter à la « boîte à outils ». Elle contient les « outils » qui vous seront utiles pour mettre en œuvre les différentes propositions.

Vers l’accueil de la retraite
Vers étape suivante