les soeurs ne porteront pas de grands flambeaux qui jettent un jour brillant sur l’Eglise, mais elles porteront de petites lampes ...

Accueil > Espace prière > Retraites en ligne > Carême 2017 > Dieu notre berger

Dieu notre berger

Carême 2017 - Étape 9

Les hébreux qui priaient ce psaume étaient des bergers ; le bâton est la houlette du berger qui garde le troupeau et lui procure eau et herbe fraîche. Le parfum versé sur la tête est un des rites d’accueil dans un pays qui pratique l’hospitalité.

Psaume 22

Le Seigneur est mon berger
je ne manque de rien ;
sur des prés d’herbe fraîche,
Il me fait reposer.

Il me mène vers les eaux tranquilles
et me fait revivre ;
Il me conduit par le juste chemin
pour l’honneur de son nom.
Si je traverse les ravins de la mort,
je ne crains aucun mal,
car tu es avec moi :
ton bâton me guide et me rassure.

Tu prépares la table pour moi
devant mes ennemis ;
tu répands le parfum sur ma tête,
ma coupe est débordante.

Grâce et bonheur m’accompagnent
tous les jours de ma vie ;
j’habiterai la maison du Seigneur
pour la durée de mes jours.



J’entre dans la prière, je relis doucement le psaume 22.



Le Seigneur est proche de son peuple. C’est vers Lui qu’il se tourne dans le concret de la vie, car c’est bien le Seigneur qui « mène », « conduit », « guide », « rassure », « prépare la table » et accueille dans Sa « maison ».

Avec le peuple, je redis ces mots de confiance en Dieu.

J’imagine Jésus priant ce psaume... Il a traversé « les ravins de la mort », mais Il sait que son Père est avec Lui....



Et moi, quels ravins dois-je traverser ? Je fais mémoire des jours difficiles... des moments où je crois être abandonné(e) par le Seigneur...

Je peux aussi rendre grâce pour les « prés d’herbe fraîche » qui jalonnent mon chemin, pour les « eaux tranquilles » où le Seigneur me mène... pour ce Dieu qui m’accueille inlassablement en répandant « le parfum sur ma tête »... Je me souviens de la femme brisant le flacon précieux sur la tête de Jésus. (Mc 14,3)

Dans un monde où les biens matériels tiennent tant de place, je prends le temps de méditer sur ce don essentiel : l’amour que Dieu porte aux hommes. Alors, je ne manque de rien.



Autre texte

Puisque Dieu nous a aimés,
Jusqu’à nous donner son Fils,
Ni la mort, ni le péché
Ne sauraient nous arracher
A l’Amour qui vient de Lui !
 
Depuis l’heure où le péché
S’empara du genre humain,
Dieu rêvait de dépêcher
En ami sur nos chemins
Le Seigneur Jésus, son Fils !
 
Puisque Dieu nous a choisis
Comme Peuple de sa Paix,
Comment voir un ennemi
Dans quelque homme désormais
Pour lequel Jésus est mort !
 
Que Dieu rende vigilants
Ceux qui chantent le Seigneur :
Qu’ils ne soient en même temps
Les complices du malheur
Où leurs frères sont tenus ! 

Liturgie des heures. Hymne de carême (D.Hameline).



Pour vivre pleinement ce temps de prière, n’hésitez pas à vous reporter à la « boîte à outils ». Elle contient les « outils » qui vous seront utiles pour mettre en œuvre les différentes propositions.

Vers l’accueil de la retraite
Vers l’étape précédente
Vers étape suivante