les soeurs ne porteront pas de grands flambeaux qui jettent un jour brillant sur l’Eglise, mais elles porteront de petites lampes ...

Accueil > Espace prière > Retraites en ligne > Carême 2017 > Dieu nous vivifie

Dieu nous vivifie

Carême 2017 - Étape 6

Les fils d’Israël poursuivent leur chemin dans le désert. Dans le désert de Sin, le peuple a faim... Il récrimine contre Moïse et Aaron. Le Seigneur entend les murmures et donne la « manne », le pain qui rassasie. Quittant le désert de Sin, ils arrivent à Rephidim mais là, ils ne trouvent pas d’eau à boire.


Les fils d’Israël campaient dans le désert à Rephidim, et le peuple avait soif. Ils récriminèrent contre Moïse : « Pourquoi nous as-tu fait monter d’Égypte ? Était-ce pour nous faire mourir de soif avec nos fils et nos troupeaux ? » Moïse cria vers le Seigneur : « Que vais-je faire de ce peuple ? Encore un peu, et ils me lapideront ! »
Le Seigneur dit à Moïse : « Passe devant eux, emmène avec toi plusieurs des anciens d’Israël, prends le bâton avec lequel tu as frappé le Nil, et va ! Moi, je serai là, devant toi, sur le rocher du mont Horeb. Tu frapperas le rocher, il en sortira de l’eau, et le peuple boira ! » Et Moïse fit ainsi sous les yeux des anciens d’Israël.
Il donna à ce lieu le nom de Massa (c’est-à-dire : « Défi ») et Mériba (c’est-à-dire : « Accusation »), parce que les fils d’Israël avaient accusé le Seigneur, et parce qu’ils l’avaient mis au défi, en disant : « Le Seigneur est-il vraiment au milieu de nous, ou bien n’y est-il pas ? »

Exode (17, 3-7)


Je fais silence et j’imagine le désert…



Je regarde ce peuple qui a soif, j’écoute ses cris … j’écoute aussi Moïse qui s’adresse au Seigneur.

Le désert, c’est le lieu de l’épreuve pour la foi. Ici ce n’est plus Dieu qui met son peuple à l’épreuve, c’est le peuple qui met son Dieu à l’épreuve.



Je me remémore mes moments de désert, mes doutes, les épreuves de ma vie... Ai-je déjà fait de reproches au Seigneur ?

Pourtant le Seigneur, encore une fois, se fait proche : « moi, je serai là, devant toi ».
Je regarde le rocher d’où l’eau jaillit...
Je me souviens des paroles de Jésus à la Samaritaine, « celui qui boira l’eau que moi je lui donnerai, n’aura plus jamais soif ». Jn 4, 14)

- Je rends grâce au Seigneur pour cette eau vive qu’il me donne à travers sa Parole pour m’accompagner sur la route.

- Je peux confier au Seigneur tous ceux qui souffrent du « manque d’eau » dans le monde.



Autre texte

Une nuit, j’ai eu un songe.
J’ai rêvé que je marchais le long d’une plage, en compagnie du Seigneur.
Dans le ciel apparaissaient, les unes après les autres, toutes les scènes de ma vie.
J’ai regardé en arrière et j’ai vu qu’à chaque période de ma vie,
il y avait deux paires de traces sur le sable :
L’une était la mienne, l’autre était celle du Seigneur.
Ainsi nous continuions à marcher,
jusqu’à ce que tous les jours de ma vie aient défilé devant moi.
Alors je me suis arrêté et j’ai regardé en arrière.
J’ai remarqué qu’en certains endroits,
il n’y avait qu’une seule paire d’empreintes,
et cela correspondait exactement avec les jours les plus difficiles de ma vie,
les jours de plus grande angoisse,
de plus grande peur et aussi de plus grande douleur.
Je l’ai donc interrogé :
" Seigneur, tu m’as dit que tu étais avec moi tous les jours de ma vie
et j’ai accepté de vivre avec Toi.
Mais j’ai remarqué que dans les pires moments de ma vie,
il n’y avait qu’une seule trace de pas.
Je ne peux pas comprendre que tu m’aies laissé seul aux moments où j’avais le plus besoin de Toi. "
Et le Seigneur répondit :
" Mon fils, tu m’es tellement précieux ! Je t’aime !
Je ne t’aurais jamais abandonné, pas même une seule minute !
Les jours où tu n’as vu qu’une seule trace de pas sur le sable,
ces jours d’épreuves et de souffrances, eh bien, c’était moi qui te portais. "

Ademar De Barros



Pour vivre pleinement ce temps de prière, n’hésitez pas à vous reporter à la « boîte à outils ». Elle contient les « outils » qui vous seront utiles pour mettre en œuvre les différentes propositions.

Vers l’accueil de la retraite
Vers l’étape précédente
Vers étape suivante