les soeurs ne porteront pas de grands flambeaux qui jettent un jour brillant sur l’Eglise, mais elles porteront de petites lampes ...

Accueil > Espace prière > Retraites en ligne > La transfiguration

La transfiguration

Carême 2018 - Étape 4 - Vers le 2ème dimanche de Carême.

Pour vivre pleinement ce temps de prière, n’hésitez pas à vous reporter à la « boîte à outils ». Elle contient les « outils » qui vous seront utiles pour mettre en œuvre les différentes propositions.



Ce passage de Marc se trouve encadré par une annonce de la Passion et une allusion à la Résurrection. Cette scène prend tout son sens pour notre foi.


En ce temps-là, Jésus prit avec lui Pierre, Jacques et Jean, et les emmena, eux seuls, à l’écart sur une haute montagne. Et il fut transfiguré devant eux. Ses vêtements devinrent resplendissants, d’une blancheur telle que personne sur terre ne peut obtenir une blancheur pareille. Élie leur apparut avec Moïse, et tous deux s’entretenaient avec Jésus. Pierre alors prend la parole et dit à Jésus : « Rabbi, il est bon que nous soyons ici ! Dressons donc trois tentes : une pour toi, une pour Moïse, et une pour Élie. » De fait, Pierre ne savait que dire, tant leur frayeur était grande. Survint une nuée qui les couvrit de son ombre, et de la nuée une voix se fit entendre : « Celui-ci est mon Fils bien-aimé : écoutez-le ! » Soudain, regardant tout autour, ils ne virent plus que Jésus seul avec eux.
Ils descendirent de la montagne, et Jésus leur ordonna de ne raconter à personne ce qu’ils avaient vu, avant que le Fils de l’homme soit ressuscité d’entre les morts. Et ils restèrent fermement attachés à cette parole, tout en se demandant entre eux ce que voulait dire : « ressusciter d’entre les morts ».

(Mc 9,2-10)


Pour entrer dans la prière, je demande au Seigneur de me « prendre » avec Lui et de « m’emmener sur la montagne ».


Je reste près des trois apôtres, et je regarde :
-  Ils sont seuls, à l’écart
-  Aucune explication ne leur est donnée
-  Ils regardent, « saisis de crainte »
-  Pierre « ne savait que dire »
-  Ils entendent la parole ; « Celui-ci est mon Fils… »



Je regarde Jésus :
-  Il « prend » les trois apôtres
-  Il les emmène « seuls » à l’écart
-  Il est transfiguré
-  Il ne dit mot, les laisse vivre « l’expérience » personnellement
-  Il reste seul avec eux pour « descendre »
-  Il leur impose le silence



Je peux me reconnaître dans cette scène, je fais mémoire des moments de « transfiguration », de lumière que je reconnais avoir vécus.
J’en rends gloire au Seigneur ;
Quel impact dans ma vie quotidienne ? Joie, crainte, action de grâce, résolution…



Je termine ma prière : je demande au Seigneur de m’aider à rester attentif aux signes de sa présence et de son action en moi : signes de passion, signes de résurrection…


Autre texte :
Aujourd’hui, revêtu de lumière,
Jésus,
Tu révèles ta gloire aux témoins
Choisis par le Père.
Demain, dépouillé,
Devant tes frères,
A l’heure où sur la croix
Tu ouvriras les bras,
Tu seras l’humilié.
Vienne le troisième jour,
Tu te lèveras d’entre les morts,
Revêtu de lumière !

Aujourd’hui, débordant d’allégresse,
Jésus,
Tu écoutes la voix confirmer
En toi la promesse.
Demain, silencieux
Dans la détresse,
Alors que la douleur
Submergera ton cœur,
Tu seras loin de Dieu.
Vienne le troisième jour,
Tu te lèveras d’entre les morts,
Débordant d’allégresse.

Aujourd’hui, rayonnant de puissance,
Jésus,
Tu soulèves de joie tes amis
Comblés d’espérance.
Demain, transpercé
D’un coup de lance,
Quand l’ombre de la mort
Recouvrira ton corps,
Tu seras délaissé.
Vienne le troisième jour,
Tu te lèveras d’entre les morts,
Rayonnant de puissance.

Hymne CFC

Vers étape suivante
Vers étape précédente
Vers Accueil retraite