les soeurs ne porteront pas de grands flambeaux qui jettent un jour brillant sur l’Eglise, mais elles porteront de petites lampes ...

Accueil > Espace prière > Retraites en ligne > Avent 2017 > Louer avec Marie !

Louer avec Marie !

Avent 2017 – Étape 4-1

Pour vivre pleinement ce temps de prière, n’hésitez pas à vous reporter à la « boîte à outils ». Elle contient les « outils » qui vous seront utiles pour mettre en œuvre les différentes propositions.



Introduction au texte
Avec la Visitation, c’est la Parole qui est en route. Dès la parole de l’ange reçue et son oui donné, Marie se met en route pour porter la Bonne Nouvelle qui vit en elle.


Parole de Dieu
Mon âme exalte le Seigneur,
exulte mon esprit en Dieu, mon Sauveur !

Il s’est penché sur son humble servante ;
désormais tous les âges me diront bienheureuse.

Le Puissant fit pour moi des merveilles ;
Saint est son nom !

Sa miséricorde s’étend d’âge en âge
sur ceux qui le craignent.

Déployant la force de son bras,
il disperse les superbes.

Il renverse les puissants de leurs trônes,
il élève les humbles.

Il comble de biens les affamés,
renvoie les riches les mains vides.

Il relève Israël son serviteur,
il se souvient de son amour,

de la promesse faite à nos pères,
en faveur d’Abraham et sa descendance à jamais.

(Lc 1, 46-55)


Pour entrer dans la prière
Il est l’heure de me mettre en route pour mon rendez-vous avec le Seigneur.
Je prépare mon bagage, ou plutôt je vide mon sac, je m’allège de tout ce qui m’encombre. Ce que je ne sais pas quitter pour ce temps de prière, cette préoccupation du jour, je l’offre au Seigneur.

Je demande la grâce de me recentrer sur la venue de l’Enfant.


Pistes pour prier
Je reprends doucement les versets, je m’arrête sur les verbes qui me révèlent l’action de Dieu.
Son amour s’étend …
Il déploie …
Il disperse …
Il renverse …
Il élève …
Il comble …
Il renvoie …
Il relève …



Pour moi aujourd’hui
Comment ces mots résonnent-ils dans ma vie aujourd’hui …

Comme Marie je fais monter mon chant de louange au Seigneur.


Autre texte :
J’étais en route vers toi, mais je te vis venir à moi. Je voulais courir vers toi, mais je te vis accourir vers moi. Je désirais t’attendre, mais je sus que déjà tu m’attendais.
Je désirais te chercher, mais je vis que tu étais à ma recherche. Je pensais : « Voilà ! Je t’ai trouvé ! » Mais je me sentis trouvé par toi. Je voulais te dire : « Je t’aime », mais c’est moi qui t’entendis dire : « Tu m’es cher ».
Je voulais te choisir, mais tu m’avais choisi. Je voulais t’écrire, mais déjà ta lettre me parvint. Je désirais vivre en toi, mais je te découvris vivant en moi.
Je voulais te demander pardon, mais je sus que tu m’avais pardonné. Je voulais m’offrir à toi, mais je reçus le don de tout toi-même. Je souhaitais t’offrir mon amitié, mais je reçus le don de la tienne.
Je voulais t’appeler : « Abba, Père ! » mais je t’entends déjà me dire : « Mon fils ». Je voulais te révéler ma vie intérieure, mais je te rencontrai me révélant les profondeurs de tout être. Je souhaitais t’inviter au cœur de ma vie, mais je reçus ton invitation à entrer dans la tienne.
Je souhaitais me réjouir d’être retourné à toi, mais je te vis te réjouir de mon retour.

(Anonyme)



Vers accueil retraite
Vers étape précédente
Vers étape suivante