les soeurs ne porteront pas de grands flambeaux qui jettent un jour brillant sur l’Eglise, mais elles porteront de petites lampes ...

Accueil > Espace prière > Haltes > 3ème temps personnel

3ème temps personnel

Le père dans l’ombre

Pour débuter ce 3ème temps de prière personnelle, je peux écouter ou chanter le chant "Ce qu’il y a de fou dans le monde"


INTRODUCTION
Après la joie de la fête de la Pâque, voici que, sur le chemin du retour, Jésus est introuvable. Comme tout adolescent, Jésus, fils de Dieu, pour devenir lui-même, prend ses distances avec ses parents. Dans notre recherche d’identité, Dieu se laisse découvrir comme le Père qui nous révèle à nous-mêmes.


TEXTE
Chaque année, les parents de Jésus allaient à Jérusalem pour la fête de la Pâque. Lorsque Jésus eut douze ans, ils l’emmenèrent avec eux selon la coutume. Quand la fête fut terminée, ils repartirent, mais l’enfant Jésus resta à Jérusalem et ses parents ne s’en aperçurent pas. Ils pensaient que Jésus était avec leurs compagnons de voyage et firent une journée de marche. Ils se mirent ensuite à le chercher parmi leurs parents et leurs amis, mais sans le trouver. Ils retournèrent donc à Jérusalem en continuant à le chercher. Le troisième jour, ils le découvrirent dans le temple : il était assis au milieu des maîtres de la loi, les écoutait et leur posait des questions. Tous ceux qui l’entendaient étaient surpris de son intelligence et des réponses qu’il donnait. Quand ses parents l’aperçurent, ils furent stupéfaits et sa mère lui dit : « Mon enfant, pourquoi nous as-tu fait cela ? Ton père et moi, nous étions très inquiets en te cherchant ». Il leur répondit : « Pourquoi me cherchiez-vous ? Ne saviez-vous pas que je dois être dans la maison ; de mon Père ? » Mais ils ne comprirent pas ce qu’il leur disait.
Jésus repartit avec eux à Nazareth. Il leur obéissait. Sa mère gardait en elle le souvenir de tous ces événements. Et Jésus grandissait, il progressait en sagesse et se rendait agréable à Dieu et aux hommes.

(Lc 2,41-52 – Traduction ZeBible)


DEMANDE DE GRÂCE
Je demande au Seigneur la grâce de me donner un regard et un cœur neufs pour prier ce texte et entendre ce qu’il veut m’en dire aujourd’hui.


POINTS
Je relis le texte lentement et je contemple la scène.

  • "Ils se mirent ensuite à le chercher parmi leurs parents et leurs amis mais sans le trouver".
    Je regarde ces parents, Joseph et Marie, conjointement liés et solidaires dans la quête de ce fils que Dieu les a chargés d’élever. J’imagine leur inquiétude toute humaine. Comment cette inquiétude me rejoint-elle dans la façon de vivre mes inquiétudes de la vie quotidienne ?
  • Mon enfant, pourquoi nous as-tu fait cela ? Ton père et moi, nous étions très inquiets en te cherchant
    De quel père s’agit-il ? Je mesure l’humilité dont Joseph doit chaque jour se vêtir face à ce mystère, Jésus vrai homme et vrai Dieu. Que me dit la parole de Marie "Ton père et moi…" sur la place de Joseph dans cette famille choisie par Dieu ?
  • "Ils ne comprirent pas ce qu’il leur disait… Jésus repartit avec eux. Il leur obéissait".
    Je regarde Joseph, sa présence silencieuse et sa force tranquille. Son attitude a-t-elle pour moi une résonnance ou non par rapport à ma foi, mes doutes, mes déserts, mes refus face à mes incompréhensions…


AUTRE PROPOSITION

JPEG - 256.4 ko

Jésus au temple – Histoires bibliques pour enfants – jw.org


POUR FINIR
A la fin de ce temps de prière, pour pouvoir en faire mémoire, je note quelques mots qui m’ont parlé.
Si je le désire, je prends le temps de réécouter le chant "Ce qu’il y a de fou dans le monde"

Pour terminer la journée
Retour aux indications pour prier.