les soeurs ne porteront pas de grands flambeaux qui jettent un jour brillant sur l’Eglise, mais elles porteront de petites lampes ...

Accueil > Espace prière > Retraites en ligne > Archives > Avent 2015 > 7ème jour - Ils regagnèrent leur pays par un autre chemin.

7ème jour - Ils regagnèrent leur pays par un autre chemin.

Pas d’autre récit de Noël chez Matthieu, que cette venue des Mages, des non juifs, des païens.
Un nouveau peuple devient Lumière du monde. Le salut est universel.

Jésus était né à Bethléem en Judée, au temps du roi Hérode le Grand. Or, voici que des mages venus d’Orient arrivèrent à Jérusalem et demandèrent : « Où est le roi des Juifs qui vient de naître ? Nous avons vu son étoile à l’orient et nous sommes venus nous prosterner devant lui. »
En apprenant cela, le roi Hérode fut bouleversé, et tout Jérusalem avec lui.
Il réunit tous les grands prêtres et les scribes du peuple, pour leur demander où devait naître le Christ.
Ils lui répondirent : « À Bethléem en Judée, car voici ce qui est écrit par le prophète :
Et toi, Bethléem, terre de Juda, tu n’es certes pas le dernier parmi les chefs-lieux de Juda, car de toi sortira un chef, qui sera le berger de mon peuple Israël. »
Alors Hérode convoqua les mages en secret pour leur faire préciser à quelle date l’étoile était apparue ; puis il les envoya à Bethléem, en leur disant : « Allez vous renseigner avec précision sur l’enfant. Et quand vous l’aurez trouvé, venez me l’annoncer pour que j’aille, moi aussi, me prosterner devant lui. »
Après avoir entendu le roi, ils partirent. Et voici que l’étoile qu’ils avaient vue à l’orient les précédait, jusqu’à ce qu’elle vienne s’arrêter au-dessus de l’endroit où se trouvait l’enfant.
Quand ils virent l’étoile, ils se réjouirent d’une très grande joie. Ils entrèrent dans la maison, ils virent l’enfant avec Marie sa mère ; et, tombant à ses pieds, ils se prosternèrent devant lui. Ils ouvrirent leurs coffrets, et lui offrirent leurs présents : de l’or, de l’encens et de la myrrhe.
Mais, avertis en songe de ne pas retourner chez Hérode, ils regagnèrent leur pays par un autre chemin.

Matthieu 2, 1-21

Seigneur, avec les mages, je Te cherche... Où demeures-tu ?

J’entre avec tous mes sens dans la scène, je me mêle au tumulte, j’interroge, j ’écoute la rumeur du point de vue des juifs, d’Hérode, des mages...J’entends les questions des uns, les certitudes des autres...Je rejoins les mages sur la route : une étoile, des paroles prophétiques, la joie de la rencontre, la sagesse du retour.

Je peux demander au Seigneur d’entrer dans la joie des mages.....

« Où est le roi des juifs »
Les mages cherchent, se perdent, osent demander même à Hérode !

« Après avoir entendu le roi, ils partirent »
Fortifiés par leur désir de la rencontre et sur la parole d’Hérode, les mages continuent avec fidélité leur chemin.

« Ils se réjouirent d’une très grande joie »
Avec les mages j’entre dans la joie : c’est NOEL ! Dieu rejoint notre humanité, Dieu rejoint mon humanité...

« Ils regagnèrent leur pays par un autre chemin »
La rencontre avec le Christ n’est-elle pas l’occasion de changer de route, de regards d’attitudes.... de vie !

Seigneur sur le chemin de ma vie, donne moi de reconnaître l’étoile que tu fais briller sur ma route pour marcher à ta rencontre.

Et si je prenais le temps à la suite des mages de me prosterner devant Lui, qui se fait homme pour le salut du monde et le salut de chacun de nous, pour mon salut.

AUTRE TEXTE :

A PLEINE VOIX CHANTONS POUR DIEU

A pleine voix chantons pour Dieu
Nos chants de joie, nos chants de fête !
A pleine voix chantons pour Dieu
Nos chants de joie, nos chants de fête !
Dieu est présent dans un enfant :
Sa gloire habite notre terre !
A pleine voix chantons pour Dieu
Nos chants de joie, nos chants de fête !

Ne pensons pas que Dieu se tait
Quand il se dit par sa naissance !
Ne pensons pas que Dieu se tait
Quand il se dit par sa naissance !
Dieu est ici et tout est dit :
Cherchons où lève sa semence !
Ne pensons pas que Dieu se tait
Quand il se dit par sa naissance !

Ne marchons plus à perdre cœur
Par des chemins
sans espérance !
Ne marchons plus à perdre cœur
Par des chemins sans espérance !
Dieu va sauver le monde entier,
En se chargeant de nos souffrances.
Ne marchons plus à perdre cœur,
Par des chemins sans espérance !

Rien ne pourra nous séparer
De l’amitié que Dieu nous porte !
Rien ne pourra nous séparer
De l’amitié que Dieu nous porte !
Par Jésus Christ, et dans l’Esprit,
Cette assurance est la plus forte.
Rien ne pourra nous séparer
De l’amitié que Dieu nous porte !

Didier Rimaud

Vers jour 6
Vers jour 1
Vers la boite à outils