les soeurs ne porteront pas de grands flambeaux qui jettent un jour brillant sur l’Eglise, mais elles porteront de petites lampes ...

Accueil > Espace prière > Retraites en ligne > Avec Zachée

Avec Zachée

« Aujourd’hui il faut que j’aille demeurer dans ta maison »

Carême 2022 - Jour 5

Jésus pour la troisième fois annonce sa passion. Il est en chemin vers Jérusalem. Sur la route, Il traverse la ville de Jéricho.


Entré dans la ville de Jéricho, Jésus la traversait.
Or, il y avait un homme du nom de Zachée ; il était le chef des collecteurs d’impôts, et c’était quelqu’un de riche. Il cherchait à voir qui était Jésus, mais il ne le pouvait pas à cause de la foule, car il était de petite taille. Il courut donc en avant et grimpa sur un sycomore pour voir Jésus qui allait passer par là.
Arrivé à cet endroit, Jésus leva les yeux et lui dit : « Zachée, descends vite : aujourd’hui il faut que j’aille demeurer dans ta maison. » Vite, il descendit et reçut Jésus avec joie. Voyant cela, tous récriminaient : « Il est allé loger chez un homme qui est un pécheur. »
Zachée, debout, s’adressa au Seigneur : « Voici, Seigneur : je fais don aux pauvres de la moitié de mes biens, et si j’ai fait du tort à quelqu’un, je vais lui rendre quatre fois plus. » Alors Jésus dit à son sujet : « Aujourd’hui, le salut est arrivé pour cette maison, car lui aussi est un fils d’Abraham. En effet, le Fils de l’homme est venu chercher et sauver ce qui était perdu. »

(Luc 19, 1-10)


Je me prépare à vivre ce temps de prière, de rencontre avec mon Seigneur. Dans la position que j’ai choisie, je sens mes points d’appui, mes pieds, ma colonne. Ma respiration s’apaise. Je suis présente à Celui qui m’attend.


J’imagine Jésus traversant Jéricho, entouré d’une foule nombreuse. Je regarde Zachée qui comme un enfant cherche à voir Jésus, il court, il monte sur un sycomore. Je me place moi-même dans la scène, soit auprès de Jésus, au milieu de la foule ou sur le sycomore avec Zachée.

Je demande la grâce de me laisser attirer par Jésus, de le désirer avec un cœur d’enfant.


-  Zachée court, grimpe. Il fait tout pour voir Jésus. Se démène-t-il seulement pour voir ? J’essaye de percevoir ce qui peut, plus profondément le mettre ainsi en mouvement.
Quels moyens je prends moi aussi pour voir Jésus ? Je regarde mon désir de Le rencontrer.

- Jésus lève les yeux. N’est-ce pas nous qui habituellement levons les yeux vers Dieu ? Je m’arrête un instant sur ce regard que Jésus pose sur Zachée. Jésus voit le cœur de Zachée.
A mon tour je me laisse regarder par Jésus, je lui ouvre mon cœur.

- Zachée est monté au-dessus de la foule, au-dessus de la mêlée, il a pris de la hauteur. Jésus lui demande de descendre : « Aujourd’hui il faut que j’aille demeurer dans ta maison ». C’est en bas, les pieds sur terre qu’ils vont se rencontrer, se retrouver. Jésus se rend proche de nous, de moi. La joie de Zachée est immédiate. Je peux goûter aussi à cette joie profonde.


Dans un cœur à cœur avec le Seigneur, je Lui dis avec mes mots ma joie de me laisser rencontrer par Lui. Je prie pour notre monde qui a aussi besoin de retrouver cette joie profonde.


Autre Texte

Toi, mon serviteur que j’ai recherché,
Mon ami que je suis allé prendre au loin,
Je t’ai appelé de loin, je t’ai dit :
« Sois mien, je t’ai cherché, je ne t’abandonnerai pas.
Ne regarde pas avec inquiétude car je suis ton Dieu. »

(D’après Isaïe 41, 8-10)

Vers jour 6 - Samedi 19 mars, Saint Joseph.
Vers Accueil retraite
Boîte à outils
Vers étape précédente

Documents joints