les soeurs ne porteront pas de grands flambeaux qui jettent un jour brillant sur l’Eglise, mais elles porteront de petites lampes ...

Accueil > Espace prière > Retraites en ligne > Dieu patient nous accorde un délai.

Dieu patient nous accorde un délai.

Carême 2019 - Etape 3

A partir du questionnement des disciples sur des catastrophes… Jésus répond par l’urgence d’une conversion et par une parabole.


À ce moment, des gens qui se trouvaient là rapportèrent à Jésus l’affaire des Galiléens que Pilate avait fait massacrer, mêlant leur sang à celui des sacrifices qu’ils offraient.
Jésus leur répondit : « Pensez-vous que ces Galiléens étaient de plus grands pécheurs que tous les autres Galiléens, pour avoir subi un tel sort ? Eh bien, je vous dis : pas du tout ! Mais si vous ne vous convertissez pas, vous périrez tous de même.
Et ces dix-huit personnes tuées par la chute de la tour de Siloé, pensez-vous qu’elles étaient plus coupables que tous les autres habitants de Jérusalem ? Eh bien, je vous dis : pas du tout ! Mais si vous ne vous convertissez pas, vous périrez tous de même. »
Jésus disait encore cette parabole : « Quelqu’un avait un figuier planté dans sa vigne. Il vint chercher du fruit sur ce figuier, et n’en trouva pas. Il dit alors à son vigneron : “Voilà trois ans que je viens chercher du fruit sur ce figuier, et je n’en trouve pas. Coupe-le. À quoi bon le laisser épuiser le sol ?” Mais le vigneron lui répondit : “Maître, laisse-le encore cette année, le temps que je bêche autour pour y mettre du fumier. Peut-être donnera-t-il du fruit à l’avenir. Sinon, tu le couperas.”

(Lc 13,1-9)


Je me prépare à la prière en ouvrant mon cœur. Je peux m’aider d’un geste simple qui signifie mon désir de le rencontrer. (une inclination de la tête, un beau signe de croix, allumer une bougie….)


Donne-moi de savoir mettre à profit le temps que tu m’accordes à nouveau chaque jour par ta bonté et ta patience pour la conversion que tu espères de moi.


Je prends le temps de peser les pistes qui suivent en me rendant proche de ces disciples.
Et ces dix-huit personnes tuées …
J’entends le désir de ces gens de comprendre la signification de ces catastrophes. Où est Dieu dans ces événements ? Je me laisse interroger ...
“Voilà trois ans que je viens…
J’entends ce maître qui perd patience. Ne suis-je pas comme lui : je me remémore telle ou telle situation que j’ai vécue.
“Maître, laisse-le encore cette année …
Je laisse résonner en moi cette parole du vigneron : Je vois son désir, ce qu’il projette de faire à sa mesure, avec patience. Il ne voit pas d’abord l’absence de fruit mais une vie dont il doit prendre soin.



Inlassablement Seigneur tu me laisses ma chance quand je ne porte pas de fruits.
Comment j’accueille cette patience infinie de Dieu ?
Quel usage j’en fais ?



Pendant ce temps de prière y-a-t-il un point qui a pris un relief particulier ?
Je m’en ouvre à Jésus, je lui partage les fruits de ma prière.



Autre texte :
Reviens ! Arrête le tourbillon de ta vie !
Stoppe la machine !
Ne continue pas à courir pour remplir ton temps, ton panier, ton agenda, ton carnet d’adresses.
Retrouve-toi, réconcilie-toi avec le meilleur de toi-même :
Ce qui est bon et beau pour toi, ce qui te fait du bien !
Tourne ton visage et ton cœur vers moi, ton Créateur.
Laisse tomber le masque !
Laisse-moi te rejoindre tel que tu es, à ce moment de ton chemin, avec tes hauts et tes bas !
Je suis assis sur le seuil de ta vie et je t’attends inlassablement.
Retourne-toi vers moi, le Seigneur de tendresse, qui ne te juge pas et qui t’appelle à la vie !

Anonyme


Pour vivre pleinement ce temps de prière, n’hésitez pas à vous reporter à la « boite à outils ». Elle contient les « outils » qui vous seront utiles pour mettre en œuvre les différentes propositions.

Vers Accueil retraite
Vers étape précédente
Vers étape suivante