les soeurs ne porteront pas de grands flambeaux qui jettent un jour brillant sur l’Eglise, mais elles porteront de petites lampes ...

Accueil > Espace prière > Retraites en ligne > Dieu qui s’incarne 2/2

Dieu qui s’incarne 2/2

Avent 2021 - Étape 8 : vivre l’Incarnation de Dieu

Introduction :
Paul écrit aux premiers Chrétiens de Corinthe. Ils sont divisés, tentés de suivre l’un ou l’autre des leaders de la communauté. Les Grecs autour d’eux sont en quête de sagesse, les Juifs demandent des signes. Paul souhaite expliquer aux chrétiens de Corinthe quelle est la sagesse de Dieu.


Sagesse et folie de Dieu
Frères, vous qui avez été appelés par Dieu, regardez bien : parmi vous, il n’y a pas beaucoup de sages aux yeux des hommes, ni de gens puissants ou de haute naissance. Au contraire, ce qu’il y a de fou dans le monde, voilà ce que Dieu a choisi, pour couvrir de confusion les sages ; ce qu’il y a de faible dans le monde, voilà ce que Dieu a choisi, pour couvrir de confusion ce qui est fort ; ce qui est d’origine modeste, méprisé dans le monde, ce qui n’est pas, voilà ce que Dieu a choisi, pour réduire à rien ce qui est ; ainsi aucun être de chair ne pourra s’enorgueillir devant Dieu. C’est grâce à Dieu, en effet, que vous êtes dans le Christ Jésus, lui qui est devenu pour nous sagesse venant de Dieu, justice, sanctification, rédemption. Ainsi, comme il est écrit : Celui qui veut être fier, qu’il mette sa fierté dans le Seigneur.
(1Co 1, 26-31 – Traduction AELF)


Je fais silence et cherche à oublier mes préoccupations et fatigues du jour. Le Seigneur est là, disponible. Je me prépare à accueillir sa Parole au travers d’un extrait d’une lettre de l’apôtre Paul.
Je peux allumer une bougie.



Je visualise une assemblée très diverse à Corinthe. J’observe les personnes, certaines hautes en couleur, d’autres plus discrètes…


Je demande au Seigneur la grâce de bien accueillir et discerner les signes de son incarnation aujourd’hui autour de moi et en moi.


-  « … parmi vous il n’y a pas beaucoup de sages aux yeux des hommes, ni de gens puissants ou de haute naissance ».
La communauté chrétienne de Corinthe est constituée de gens simples (marins, commerçants, esclaves…)
Je contemple cette assemblée de gens simples, j’imagine comment Dieu les appelle au travers de la prédication de Paul.
J’observe comment aujourd’hui la Parole de Dieu peut couvrir de confusion les sages.

- « … ce qui est d’origine modeste, méprisé dans le monde, ce qui n’est pas, voilà ce que Dieu a choisi, pour réduire à rien ce qui est ».
Je regarde comment le Seigneur s’incarne aujourd’hui dans ce qui est d’origine modeste, méprisé dans le monde.
Je me sens personnellement interpellé par cette affirmation de Paul : « pour réduire à rien ce qui est ».

- « vous êtes dans le Christ Jésus  »
Je cherche à sentir comment mon « être de chair » est transformé par Dieu à « être dans le Christ Jésus ».
Je repère dans ma vie les différents événements où j’ai eu le sentiment d’« être dans le Christ Jésus. »



Au regard de quelques-uns de ces événements, je discerne les grâces que le Seigneur a pu me donner. Je le remercie, je l’écoute, et je lui demande d’appartenir de plus en plus à lui.
Je termine ce temps par cette prière de Saint Ignace :
“Prends Seigneur, et reçois toute ma liberté, ma mémoire, mon intelligence et toute ma volonté. Tout ce que j’ai et tout ce que je possède. C’est toi qui m’as tout donné, à toi, Seigneur, je le rends. Tout est à toi, disposes-en selon ton entière volonté. Donne-moi seulement de t’aimer et donne-moi ta grâce, elle seule me suffit.”



Autre Texte

Le Verbe incarné et la solidarité humaine
De même que Dieu a créé les hommes non pour vivre en solitaires, mais pour qu’ils s’unissent en société, de même il lui a plus aussi « de sanctifier et de sauver les hommes non pas isolément, hors de tout lien mutuel ; il a voulu au contraire en faire un peuple qui le connaîtrait selon la vérité et le servirait dans la sainteté ». Aussi, dès le début de l’histoire du salut, a-t-il choisi des hommes non seulement à titre individuel, mais en tant que membres d’une communauté. Et ces élus, Dieu leur a manifesté son dessein et les a appelés « son peuple » (Ex. 3, 7-12). C’est avec ce peuple qu’il a, en outre, conclu l’Alliance du Sinaï.
Ce caractère communautaire se parfait et s’achève dans l’œuvre de Jésus Christ. Car le Verbe incarné en personne a voulu entrer dans le jeu de cette solidarité. Il a prit part aux noces de Cana, il s’est invité chez Zachée, il a mangé avec les publicains et les pécheurs. C’est en évoquant les réalités les plus ordinaires de la vie sociale, en se servant des mots et des images de l’existence la plus quotidienne, qu’il a révélé aux hommes l’amour du Père et la magnificence de leur vocation. Il a sanctifié les liens humains, notamment soumis aux lois de sa patrie. Il a voulu mener la vie même d’un artisan de son temps et de sa région.

(Vatican II - Gaudium et spes N°32 extrait)



Vers étape précédente
Vers Accueil retraite
Boîte à outils

Pour nous aider à mieux vous connaitre nous vous remercions de prendre quelques instants pour répondre à ce questionnaire.


L’équipe des retraites en ligne de la Maison de prière est heureuse de vous avoir accompagné pendant ces quelques jours de retraite. Si vous le désirez, il est fructueux de prendre du temps pour relire votre retraite.
Nous vous souhaitons une bonne poursuite de votre marche vers Noël et de vivre une belle fête de la nativité.

Documents joints