les soeurs ne porteront pas de grands flambeaux qui jettent un jour brillant sur l’Eglise, mais elles porteront de petites lampes ...

Accueil > Espace prière > Retraites en ligne > Entrée à Jérusalem de Jésus roi-Messie.

Entrée à Jérusalem de Jésus roi-Messie.

Carême 2019 - Etape 6

Ce passage de l’Evangile de Luc signe l’entrée dans la semaine sainte. Il y a d’un côté, la foule des disciples qui acclament le Seigneur et de l’autre le groupe des pharisiens qui n’acceptent pas cette liesse populaire.


Jésus marchait en avant de ses disciples pour monter à Jérusalem. À l’approche de Bethphagé et de Béthanie, sur les pentes du mont des Oliviers, il envoya deux disciples : « Allez au village qui est en face. À l’entrée, vous trouverez un petit âne1 attaché : personne ne l’a encore monté. Détachez-le et amenez-le. Si l’on vous demande : ’Pourquoi le détachez-vous ?’ vous répondrez : ’Le Seigneur en a besoin.’ » Les disciples partirent et trouvèrent tout comme Jésus leur avait dit. Au moment où ils détachaient le petit âne, ses maîtres demandèrent : « Pourquoi détachez-vous cet âne ? » Ils répondirent : « Le Seigneur en a besoin. » Ils amenèrent l’âne à Jésus, jetèrent leurs vêtements dessus, et firent monter Jésus. À mesure qu’il avançait, les gens étendaient leurs vêtements sur le chemin2. Déjà Jésus arrivait à la descente du mont des Oliviers, quand toute la foule des disciples, remplie de joie, se mit à louer Dieu à pleine voix pour tous les miracles qu’ils avaient vus : « Béni soit celui qui vient, lui, notre Roi, au nom du Seigneur. Paix dans le ciel et gloire au plus haut des cieux ! » Quelques pharisiens, qui se trouvaient dans la foule, dirent à Jésus : « Maître, arrête tes disciples ! » Mais il leur répondit : « Je vous le dis : s’ils se taisent, les pierres crieront. »
Luc 19, 28-40
1-L’âne : monture destinée à donner à l’entrée de Jésus dans Jérusalem un caractère royal.
2-c’est la coutume de jeter ses vêtements devant un futur roi.

Je lis lentement, à haute voix si je le peux. Je laisse venir à mon imagination ce que les mots, les phrases m’évoquent sur les lieux, les personnes en présence, l’ambiance qui règne.


Je remets au Seigneur les sentiments qui m’habitent et lui demande de me rendre disponible.


Je regarde
-  Jésus qui marche… en avant, au milieu de la foule avec ses disciples,
-  Jésus qui monte sur un ânon, avance. sur les vêtements étendus
-  Jésus qui descend le Mont des Oliviers vers Jérusalem.
-  Les lieux : les villages sur les pentes du mont des Oliviers…
-  Les pharisiens qui sont dans la foule

J’écoute
-  Les paroles de Jésus aux disciples.
-  La foule en liesse qui acclame Jésus
-  Les Pharisiens troubles fêtes auxquels Jésus répond vertement…



La foule est remplie de joie, crie les louanges vers Dieu et Jésus « Béni soit celui qui vient... ». Je me laisse toucher par cela. Je joins ma voix et j’accueille Jésus qui vient à ma rencontre.


Paix dans le ciel et gloire au plus haut des cieux ! Comme la foule des disciples, je cherche comment je peux accueillir Jésus dans ma vie.


Autre document :

JPEG - 241.5 ko (Carole Scalabre)


Je fais silence, je me mets en présence du Seigneur.

Je regarde l’image, les couleurs, la composition, les personnages.
Qu’est-ce qui me touche ? quelle vision de Dieu, quelle vision de l’homme ?
Quel est le sens de cette scène biblique pour le peuple d’Israël ? pour le monde aujourd’hui ?


Quel est le sens de cette scène biblique pour ma propre vie ?

Je parle au Seigneur comme à un ami.


Pour vivre pleinement ce temps de prière, n’hésitez pas à vous reporter à la « boite à outils ». Elle contient les « outils » qui vous seront utiles pour mettre en œuvre les différentes propositions.

Vers Accueil retraite
Vers étape précédente
Vers étape suivante