les soeurs ne porteront pas de grands flambeaux qui jettent un jour brillant sur l’Eglise, mais elles porteront de petites lampes ...

Accueil > Espace prière > Retraites en ligne > Il se baissa de nouveau …

Il se baissa de nouveau …

Carême 2019 – Etape 5

Jésus est monté pour la 3ème fois à Jérusalem. Il est souvent dans le temple pour enseigner. Son enseignement interroge et divise les juifs. Nombreux sont ceux qui cherchent un prétexte pour l’accuser.


En ce temps-là, Jésus s’en alla au mont des Oliviers.
Dès l’aurore, il retourna au Temple. Comme tout le peuple venait à lui, il s’assit et se mit à enseigner.
Les scribes et les pharisiens lui amènent une femme qu’on avait surprise en situation d’adultère. Ils la mettent au milieu, et disent à Jésus : « Maître, cette femme a été surprise en flagrant délit d’adultère. Or, dans la Loi, Moïse nous a ordonné de lapider ces femmes-là. Et toi, que dis-tu ? » Ils parlaient ainsi pour le mettre à l’épreuve, afin de pouvoir l’accuser. Mais Jésus s’était baissé et, du doigt, il écrivait sur la terre.
Comme on persistait à l’interroger, il se redressa et leur dit : « Celui d’entre vous qui est sans péché, qu’il soit le premier à lui jeter une pierre. » Il se baissa de nouveau et il écrivait sur la terre. Eux, après avoir entendu cela, s’en allaient un par un, en commençant par les plus âgés.
Jésus resta seul avec la femme toujours là au milieu. Il se redressa et lui demanda : « Femme, où sont-ils donc ? Personne ne t’a condamnée ? » Elle répondit : « Personne, Seigneur. » Et Jésus lui dit : « Moi non plus, je ne te condamne pas. Va, et désormais ne pèche plus. »

(Jn 8, 1-11)


C’est l’heure de mon rendez-vous avec le Seigneur. Je vais dans le lieu que j’ai choisi. Je prends le temps de me rendre présent à Lui, je lui offre ce temps, je veux le vivre pour Lui.


Je lui demande une grâce. Par exemple celle de goûter, de mesurer sa patience, sa tendresse, sa miséricorde.


Je relis le texte lentement.
Je regarde les acteurs,
• d’abord indifférenciés : tout le peuple … les scribes et les pharisiens … une femme …
• puis identifiés par la parole de Jésus : celui d’entre vous … un par un … Femme …

J’entends l’impatience des scribes et des pharisiens, leur volonté de piéger Jésus …

Jésus invite chacun à faire un chemin, à relire sa vie. Il donne du temps
« Il se baissa de nouveau et il écrivait sur la terre ».

Jésus reste seul avec la femme, c’est alors qu’a lieu la rencontre. Jésus lui parle, la regarde, c’est le moment du cœur à cœur, de l’invitation à la conversion, et de l’envoi.


Je goûte cette patience de Jésus …
J’en nourris ma prière, je me laisse travailler …



Je dis au Seigneur ma gratitude pour son infinie patience qui me permet d’avancer à mon pas.
Je termine ce temps d’intimité avec le Seigneur en disant une prière de l’Eglise.



Autre texte :
Point de prodigue

Point de prodigue sans pardon qui le cherche,
Nul n’est trop loin pour Dieu ;
Viennent les larmes où le fils renaît,
Joie du retour au Père.

Point de blessure que sa main ne guérisse,
Rien n’est perdu pour Dieu ;
Vienne la grâce où la vie reprend,
Flamme jaillie des cendres.

Point de ténèbres sans espoir de lumière,
Rien n’est fini pour Dieu ;
Vienne l’aurore où l’amour surgit,
Chant d’un matin de Pâques.

CFC (s. Marie-Pierre)


Pour vivre pleinement ce temps de prière, n’hésitez pas à vous reporter à la « boite à outils ». Elle contient les « outils » qui vous seront utiles pour mettre en œuvre les différentes propositions.

Vers Accueil retraite
Vers étape précédente
Vers étape suivante